Des mots pour …

8,0012,00

« Des mots pour … » est un album CD de 16 chansons. Le style musical est défini comme « afro-créole ». Gibus y aborde des thèmes comme la paix, la ponctualité, le raz-le-bol, l’ennui, le travail, la différence, le réfugier dans des ambiances musicales optimistes ainsi que d’autres thèmes moins engagés. Paru en 2006.

Nbr. Tps. Liste des chansons
01 2’51 J’attends
02 2’39 Juste une petite chanson
03 2’18 Joué zagalé
04 2’48 Rapporteur
05 3’12 Au jeu de la marelle
06 2’34 M’affaler
07 2’49 Quand tu es triste
08 3’36 Des mots pour…
09 3’28 Un bantou sans tam-tam…
10 2’48 Moi, je m’ennuie
11 3’00 Tu n’as pas le temps
12 2’46 Kosala mousala? Têêê!
13 3’52 Y a des hauts, y a des bas
14 3’50 Toi, lui, moi : idem
15 3’28 Pour faire la fête…
16 3’16 Passer une bonne journée

 

  • MP3
  • WAV
Effacer

L’album physique est épuisé mais il est disponible en téléchargement virtuel .WAV et/ou .MP3

Des mots pour …

Auteur : Gibus (1 à 15) et Vincent De Spiegeleer (16)

Compositeurs : Gibus (1, 2, 3, 4, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 13, 14 et 15), Vincent De Spiegeleer (16), Phil Kanza Lemvo (5) et Toms Ntale Rhuana ( 12).

Orchestrations : Gibus, Alain Lemaître, Phil Kanza Lemvo et Toms Ntale Ruhana

Guitares acoustique, électrique et percussions : Toms Ntale Rhuana

Guitare basse et guitare électrique : Phil Kanza Lemvo

Guitare électrique, guitare taping (13), résonateur, accordéon, balafon, steel-drum, charango et calebasse : Pierre Driesmans

Batterie et Caron : Alonzo Nzau-N’landu-Lua-Ntuelo

Congas, bongos, cloche et shaker : Gato

Batterie : Jan Dehaas(13)

Piano et flûte traversière : Serge Lippens

Basse : Alain Lemaître (13)

Ambiances sonores, claviers, programmations musicales : Gibus et Alain Lemaître

Chants (1) et Chœurs : Isabelle Salamone

Chants (16) et Chœurs : Vincent De Spiegeleer 

Chant et Chœurs : Gbus

Prises de sons et mixages : Alain Lemaître et Gibus

Enregistré au studio Limonade Musique

Conception graphique : Hervé Bobé

Licence : Viva Kids (Be)

Distribution physique : Victor Mélodie (FR)

Des mots pour …

« Des mots pour … »  – Le spectacle :

Gibus : Le dire en chantant…

 » Quand Luna n’est pas bien/ Elle se met à chanter/Quand Luna n’est pas bien/ Elle chante pour sa poupée… ». 

Résolument optimiste, Gibus prend exemple sur ses « potes » des pays du Sud : pour affronter les mille et une contrariétés de la vie, le meilleur exutoire, c’est de chanter et danser pour exprimer, avec les mots les plus justes possible, la large palette des sentiments et états d’âme  qui anime tout être humain, quelle que soit sa culture. Voilà au moins un précieux dénominateur commun sur lequel peut se construire un monde métissé empreint de tolérance.

Et Gibus en fait la démonstration, en musique, trois des musiciens qui l’accompagnent sont originaires du continent africain ; côté langues, jeux de mots en français rivalisent avec les taquineries et onomatopées en lingala et en créole ; quant aux rythmes, rumba congolaise, reggae, salsa, … côtoient les balades occidentales, sans parler de l’harmonieux mélange des charango, balafon, cajon, batterie, guitares, steel pan et likembé.

Comment, dès lors, ne pas délaisser les maux de tête et les coups de cafard, pour s’élancer au jeu de la marelle ou danser le calypso ?

Spectacle à voir en famille à partir de 4 ans et, en scolaire 6 à 12 ans

Journal Le ligueur – Anne Dereine septembre 2006

« Les p’tits messages de Gibus »

Rumba congolaise, salsa reggae… Gibus revient avec seize chansons compilées dans un album intitulé

« Des mots pour… »

Est un spectacle déjà sélectionné par chanson à l’école : « Cet album est moins engagé que le précédent « Marimoutou »,qui parlait des rapports Nord-Sud. J’ai eu envie de faire passer des petits messages de paix, de tolérance comme le morceaux « Toi, lui, moi : idem », qui parle de l’autre, l’étranger qui vit à côté de nous; A l’heure où on vend essentiellement du rêve aux enfants, je voulais ancrer mes chansons dans la réalité, leur raconter des petits bouts de vie, tout simplement »

Près de trente ans de chansons pour enfants, plus de trente albums et toujours le même enthousiasme qu’il chante cette drôle de maladie qu’est l’ennui, la tristesse, le jeu de la marelle ou le temps qui se précipite même chez les enfants. : « C’est une chanson qui n’est pas neuve, je l’ai écrite voilà 25 ans en regardant mon fils jouer avec sa sœur, en écoutant un 33T, l’œil rivé sur la télé. J’ai l’impression que les enfants ne profitent pas assez de leur enfance. Moi j’ai le sentiment de n’avoir pas assez joué dans ma vie ».

Au rythme du balafon, du cajon et des congas, l’habillage musicale est joyeusement chaloupé. Salsa, reggae, zaïro, calypso, rumba congolaise habillent les p’tits bouts de vie de Gibus de boubous colorés, de foulards chamarrés. C’est que Gibus qui est né au Congo et compte dans sa troupe trois musiciens africains affiche joyeusement son attirance pour le continent noir. Le balafon, le cajon, les bongos, les congas, et la charrango donnent la réplique à la batterie, la guitare et la basse.

Plusieurs chansons comme « Joué, zagalé » ou « Quand tu es triste » sont en partie en créole. Avec « Kosala mousale…Têêê »on s’initie au lingala, la langue nationale de la république démocratique du Congo. 

Musique et paroles du Sud donnent à l’ensemble de l’album un ton très festif. Pour que la fête soit complète, Gibus rappelle discrètement sur son album qu’il parraine le commerce équitable : « Je trouvais que la cause méritait plus qu’une quinzaine de sensibilisation. Jai eu envie de m’engager sur le long terme, au quotidien et dans mes spectacles.Les enfants sont très sensibles à ce qui se passe autour d’eux ».

Journal  Vers l’avenir – Caroline Desorbay

 

« Des mots pour … » – Le CD dans la presse belge et française

Coup de cœur Famidoo 
« Des mots pour… » – Gibus, Vivakids, dès 5 ans. 
Vous n’y résisterez pas… et vos enfants non plus !
Voilà un CD qui chante et danse comme son auteur ! De son enfance africaine, Gibus a gardé le rythme dans la peau et l’envie profondément ancrée de métisser cœurs et mots. Et la sauce prend délicieusement ! Des mélodies reggae, calypso, salsa, rumba à lma congolaise et balades de chez nous pour rythmer les mots/maux et les mots/joie de tous les jours avec des instruments aussi varié que charango, balafon, cajon, batterie, guitares, steel pan et likembé ! Ca au moins, ce n’est pas de la musique aseptisée !       Un coup de coeur pour chanter et danser la vie en famille.
Famidoo.be – Martine Dory

« Dans la hotte du grand saint Nicolas »

La musique de gibus est joyeusement colorée de sonorités venues d’Afrique ou des îles. Le chanteur belge s’entoure de musiciens qui jouent d’une foule d’instruments étonnants nommés balafon (une sorte de xylophone), cajon (un tam-tam carré) ou likembé (un mini piano fait d’onglet de métal)… Les rythmes sont dansant et les thèmes chantés sont l’amitié, la tolérance, les bêtises, les jeux d’enfants et de mots. Gibus y glisse çà et là des mots de créole ou de lingala expliqués dans le livret. « Des mots pour… », Gibus chez Viva Kids.

Le journal « Télépro » (Be)

« Des mots pour… » – Le CD

« Des mots pour… Seize chansons »

De la rumba congolaise à la salsa en passant par le reggae, calypso, … Seize ambiances chaloupées à découvrir. Des mots de français, de créole, de lingala (c’est la langue du Congo où Gibus est né !). Ces nouvelles chansons de Gibus sont seize petits messages, petits bouts de vie, rien de plus. Ni moins ! Tout est réuni pour la fête. D’ailleurs parmi les musiciens qui accompagnent le chanteur, trois africains maniant balafon, cajon, bongos, congas et charango comme quasi personne ! Ce disque dégage fraîcheur, intelligence, bonne humeur et joie de vivre à profusion., Profitez en !

Le journal « Télémoustique » (Be)

« Gibus : des mots pour chanter la vie »

Apprendre à exprimer ses sentiments, à respecter l’autre dans sa différence pour communiquer positivement, tel est le propos majeur du dernier album de Gibus. Préférer les « mots d’alliance » aux « mots de luttes », la beauté intérieure à la couleur de peau, puisqu’en fin de compte « on a les mêmes problèmes/ Qui que l’on soit/ On a les mêmes dilemmes / D’où que l’on soit ». Et l’ennui, la tristesse ou le plaisir de prendre du bon temps se déclinent aussi bien en français, en créole ou en lingala.

Les coups de blues sont balayés d’un revers de rumba congolaise, de salsa ou de calypso, tandis que balafon, steel drum, sanza, piano et accordéon mêlent leurs sonorités aux onomatopées, jeux de mots et assonances des diverses langues utilisées dans l’écriture des textes.

Une salade de fruits musicale qui invite à se secouer le popotin, tout en soutenant le label Max Havelaar et le commerce équitable : un projet généreux.

Le journal Le Ligueur – Anne Dereine (Be)

« Des mots pour… » – Gibus

catégorie : Musique et contes pour enfants.

Gibus « Des mots pour… » Viva Kids / Victor Mélodie France Viva Kids 704067

Il y n’a selon Gibus, que deux solutions à la tristesse, à l’ennui, aux vilains cafteurs, à l’attente anxieuse, à la lassitude, à la prise de tronche. Des mots pour les chanter et les musiques pour danser ces soucis. C’est peut-être auprès de ses copains musiciens originaires du Sud qu’il est allé chercher cette leçon de vie. Créoles et africains ont depuis longtemps mis à profit cette philosophie et éthique de vie génératrice de tolérance, d’anti-stress, d’humour relaxant.

Si le disque s’adresse aux enfants, je le « prescrit » comme antidote jusqu’à 88 ans ! Rumba congolaise, reggae, salsa, calypso, musique créole, compas aux accents ensoleillés du balafon, du steel pan, de likembé, du charango, du cajon font de ce disque à la fois un excellent moment de détente mais aussi une bonne initiation aux musiques afro-antillaises, un délicieux colombo musical.

La bonne idée est aussi d’avoir mélangé paroles en français, paroles en créole et en lingala (Langue nationale du Zaïre) qui pimentent ce délicieux colombo musical.

Albi Bop (chroniqueur pour les bibliothèques françaises) (Fr)

« Des mots pour… » – Gibus

Nous retrouvons toujours Gibus avec un égal plaisir. Cet artiste est souvent proche du monde des enfants, sans tomber dans l’infantilisme.. Son univers musical est inspiré des musiques des quatre coins du monde, avec des instruments aussi disparates que le steel-drum, le balafon, le charango, la sanza ou la flûte traversière… Le même éclectisme se rencontre dans les styles musicaux : reggae, salsa, calypso et autres rumbas. Il est entouré de musiciens d’origines aussi variées. Ce qui permet d’écouter ses chansons à tout âge. Et ces mots sont aussi pour soutenir l’Association Max Havelar et le commerce équitable (De 5 à 99 ans)

Chronique ADEM mai 2007 (Fr)

Des mots pour …

01. J’attends

02. Juste une petite chanson

03. Joué, zagalé

04. Rapporteur

05. Au jeu de la marelle

06. M’affaler

07. Quand tu es triste

08. Des mots pour…

09. Un bantou sans tam

10. Moi je m’ennuie

11. Tu n’as pas le temps

12. Kosala mousala ?… Têêê

13 Y a des hauts, y a des bas

14. Toi, lui, moi, idems

15. Passer une bonne journée

16. Pour faire la fête

Des mots pour …

Informations complémentaires

Sélectionner le format

,