Né à Kinshasa (RDC), le 29 août 1952, Gibus fait ses débuts dans la chanson pour adultes en décembre 1968 au Grenier aux chansons, chez Jane Tony, à Bruxelles. Il jouera dans pas mal de cafés théâtre en Belgique (Le Grenier aux chansons, L’Os à moelle, La Soupape, … et en France (Echelle de Jacob, chez Paul, …)

Lauréat dans plusieurs festivals dont le Festival d’Obourg, La Clé d’or à Mons, le Festival de Bastogne, Visa pour le show, Chantons français…

Lauréat belge 1er prix RTBF du meilleur auteur compositeur et interprète du Concours « Chantons français » organisé par les chaînes de TV Francophones dont la RTBF, Radio Canada, Radio Suisse Romande et TF1. Il représentera la RTBF à Montréal en 1982.

Lauréat du Festival international de la Chanson Française de Ittre (Belgique), Prix du jury pour la meilleure chanson. Prix Valmy Féaux pour le meilleur auteur interprète et Prix du public en 1984.

Gibus débutera dans la chanson jeune public en 1978. Il y prendra tellement de plaisir qu’en 1984, il arrêtera la chanson pour adultes.

Il sera invité dans de nombreuses émissions radio et TV pour enfants à la RTBF (Electronics, Lollipop, Blabla et Ouftivi) et chez RTL-TVI (Chocolat Show, Dimanche en fête, Chambard et Pirates).

Il participera toute une saison à l’émission « Dimanche en fête » animée par Sabine Mathus sur RTL et pour laquelle, il écrira et interprètera une chanson par semaine.

Il participera toute une saison à une émission radio pour enfants « Enfants admis » animée par Cathy Massart sur RTBF Bruxelles-Capitale en tant qu’auteur et conteur pour laquelle il écrit et raconte une petite histoire chaque mercredi.

Gibus écrit aussi pour et avec d’autres artistes, groupes d’enfants et réalise plusieurs albums de chansons en milieux scolaires et parascolaires.

Il anime des ateliers de formation à l’écriture et l’exploitation de chansons en milieux scolaires et parascolaires et ce, à l’attention des enseignants, futures enseignants, éducateurs, … En Belgique et à l’étranger (Europe, USA, Amérique du Sud, Asie et Afrique). Fort de cette expérience, il sera approché par Les Editions Van In (anciennement éditions De Boeck) pour l’édition du livre « Chant’idées » et par les éditions Le Gai Savoir pour Une farde pédagogique « Apprendre en Chantant avec Gibus et Sac-à-puces ». Deux projets édités à l’attention des enseignants et éducateurs pour le maternel et le primaire (Voir dans la rubrique Bibliographie). Il anime aussi des ateliers d’écriture de chansons dans les écoles en tant qu’opérateur culturel indépendant reconnu par la FWB dans le cadre du décret Culture école. 

1978 : Création de son premier spectacle intitulé  « Gibus, papa, maman et moi »  

  • Gibus en solo (chant et guitare).

1983 : Création du spectacle  « Petitpata… »

  • en duo  : Gibus (chant et guitare) et Luc Henrion (claviers et choeurs).

1987 : Création du spectacle « Gibus & C° » 

  • en duo  : Gibus (chant et guitare) et Luc Henrion (claviers et choeurs).

1989 : Création de l’animation « La maison des dangers »  

  • une réalisation de Gibus pour la Croix Rouge Jeunesse de Belgique qui rencontre un énorme succès. Il s’agit de six panneaux transformables et qui s’assemblent. Dans la maison ainsi constituée, les enfants font face à tous les dangers (en trompe l’oeil) : fils électriques dénudés, produits dangereux, escaliers, cuisinières, .. En tournant autour de la maison, les enfants cerneront les dangers qu’ils peuvent rencontrer à l’extérieur, la rue, l’école, le chemin de fer, … Faire de la prévention, c’est bien mais la faire en s’amusant, c’est mieux! »  – Journal Le Ligueur – Daniel Fano.

1990 : Création du spectacle « Bidim-boh! » 

  • en trio : Gibus (chant, guitare, danse et percussions), Luc Henrion ou Pierre Driesmans (Claviers et guitare électrique), Ken Ndiaye, Ntoman Keïta ou Didier Labarre (percussions et djembé). 
  • en quatuor : + Géralde Alcindor ou Sidonnie Madoki Ndandu (danse et choeurs).
  • grande formule: + Dizi Mandjeku ou augustin Foly (guitare), Hari Zogdule ou Maurice Poto (guitare basse), Chris Joris (percussions, flûte, balafon, bérimbeau).
  • Ils joueront la première de la grande formule au CC de Woluwé St Pierre (Belgique) puis dans d’autre salles en Belgique. Ils la joueront aussi en France dans quelques grandes salles dont le Palais des Sports de Toulouse, le Kursal de Dunkerque, …

1991 : Création du spectacle « Du 0 à l’infini »

  • un spectacle collectif commandé et subventionné par la FWB (Be) qu’il partagera avec Henri Goldman, Jocelyne, Jofroi, Mamemo, Christian Merveille, Christian Bécart et Thibault Mis en scène par Hadi El Gammal

1993 : Création du spectacle « A pas feutrés »

  • en solo dans une mise en scène particulière créant une première « mondiale » dans le domaine des éclairages (il diffuse des scènettes de dessins animés réalisés à l’aide de projecteurs motorisés : Une chenille qui grimpe le long d’un panneau, un verre qui quitte la scène en suivant Gibus et en se déplaçant, tel un escargot, tirant la pomme qu’il squatte, un grand papillon qui traverse la scène, …). Ces animations seront présentées dans plusieurs salons par la société danoise de matériel d’éclairage MARTIN (qui sponsorisera le spectacle) en Europe et aux USA. Il obtiendra leprix du meilleur spectacle, dans le cadre du concours « Créations chanson 1994 » organisé par la Province de Namur (Be).

1994 : Création du spectacle « L’oiseau de pluie » 

  • Gibus crée un spectacle musical avec un groupe d’enfants à partir d’un conte africain à Izeure (dans l’Allier – Fr.). Atelier Dans le cadre du Festival pour enfants d’Izeure.

1995 : Emission de TV « Enfants admis »

  • émission pour enfants, à la RTBF sur Bruxelles Capital, animée par Cathy Massart tous les mercredis. Cathy Massart demande à Gibus de lui écrire une petite histoire par émission. Il viendra les raconter chaque mercredi durant toute une saison.

1995 : Création du spectacle « Les chaises musicales »

  • co-écrit et composé avec Christian Merveille, Mamemo, Jofroy, Hadi El Gammal et Bernard Lhoir et mis en scène par Hadi El Gammal. L’exclusion et le droit à la différence en sera le thème. Ils le joueront au Printemps de Bourges et dans d’autres Festivals en Belgique, en Suisse et en France.

1995 : Edition de « Chant’idées » ou « Comment exploiter des chansons en milieu scolaire et parascolaire »

  • livre accompagné d’une K7 à l’attention des enseignants primaires et maternelles. Une 2ième éd. en 2004 et une 3ième en 2010. Paru aux Ed. De Boeck devenues Ed. Van In
  • Prix « Joseph De Keyne» décerné par l’Académie Royale des Beaux Arts des Sciences et des Lettres de Belgique. 

1996 : Création du spectacle « L’arbre magique »

  • à l’initiative de la Bibliothèque de Soignies (Be), avec plusieurs classes de différentes écoles de la ville.

1997 : Création du spectacle « Le roi qui ne voulait pas se salir les pieds »

  • à l’initiative du Centre Culturel de Billère (Fr), avec plusieurs classes d’une école de la ville. Spectacle crée à partir d’un conte indien 

1998 : Création du spectacle « Rencontres »

  • en quatuor : écrit et composé en collaboration de Denis Couvreur (chanteur jeune public français) Gibus (chant, guitare, guitare basse, ukulélé et batterie), Denis Couvreur (chant, guitare, guitare basse et ukulélé), Luc Henrion (claviers, guitare, xylophone et choeurs) et Javier sepulveda (guitare, guitare basse, flûte traversière et choeurs). Ce spectacle sera subventionné par le Département du Nord-Pas-DE-Calais (Fr) et par la Communauté Française de Belgique. Une première dans le domaine de la chanson jeune public.

2001 : Création du spectacle « Noctambulines »

  • en solo : Gibus (chant percussion et guitare)
  • en trio: + Bart Quartier (vibraphone, xylophone et métalophone) et Serge Liepens (flûte traversière).

2002 : Il écrit une Comédie musicale intitulé « Droits gommés, boule de gomme »

  • ayant pour thème les droits de l’enfants, elle sera jouée par la troupe « Comédie et compagnie », située à Bruxelles (Be), et dirigée par Michèle Naples qui en réalisera la mise en scène.

2003 : Création du spectacle « Ce ne sont que petits riens » 

  • Gibus écrit les chansons pour le spectacle  pour Katy’Mini alias Cathy Grosjean (comédienne et chanteuse belge).
  • le spectacle sera sélectionné par la FWB (Be)

2004 : Création du spectacle « Je colorie ma vie »

  • Gibus écrit les chansons pour le spectacle pour Chirstelle Cornil alias Cricri (comédienne et chanteuse belge).
  • le spectacle sera sélectionné par la FWB (Be)

2004 : Création du spectacle « Marimoutou »

  • en quatuor : Gibus (chant, likembé, et danse) Toms Ntale Ruhana ou Fely Njoku Eloko (guitare, chant et choeur), Phil Kanza ou Fely Ndjoko Eloko (guitare Basse et choeurs), Pierre Driesmans (guitares, charango, accordéon et choeurs) Alonso Baba ou Piwi Leman (batterie).

2005 : « Impro Justicia » (Procès de la langue française)

  • dans le cadre de « Nivelles, ville des mots » et de la quinzaine de la langue française. Spectacle écrit par Bruno Coppens avec Bruno Coppens, Virginie Hocq, Eric De Starck, Marie-Paule Kumps, Pierre Légaré et Gibus (Comédiens). Gibus y contribue aussi en tant qu’auteur-compositeur d’une chanson écrite pour le spectacle.

2006 : Création du spectacle « Des mots pour… »

  • en quatuor : Gibus (chant, likembé, balafon et danse), Pierre Driesmans (guitare, charango et steel drum), Fely Njoku Eloko ou Jean Paul Kilosho (guitare) et Piwi Leman (batterie et Cajon)

2008 : Création du spectacle « Et si on se parlait »

  • écrit en collaboration d’une centaine d’enfants d’écoles de la région Bruxelles (Be) à l’initiative du Festival « Mars en chansons » organisé par plusieurs Centres Culturels. Ils le joueront au CC Wolubilis situé dans la région Bruxelloise. 

2010 : Création du spectacle « Noirs et blancs »

  • en quatuor : Gibus (chant, likembé et danse), Pierre Driesmans (guitare, charango, mandoline celtique, likembé, calebasse et choeurs), Fely Ndjoku Eloko (guitare, likembé et choeurs), Kalifa Kone (calebasse, balafon, likembé, taman et goni)
  • en quintet : + Alice Bridoux (danse et choeurs).

2012 : Edition de « Berceuses pour petits noctambules »

  • un livre-disque pour lequel il obtient Le Coup de coeur 2012 de l’Académie Charles Cros (Fr) 

2013 : Gibus prend sa retraite du spectacle mais continue à écrire et composer pour des projets avec des éditeurs de chansons et d’histoires pour enfants dont : les éditions Didier Jeunesse(Fr) et le Sablier(Fr). 

2014 : Edition de « Bébé Caramel »

  • un livre-disque dont l’histoire est écrite par Jessica Nliba et Didier Reuss accompagné d’un CD de 12 berceuses composées et interprétées par Gibus et pour lequel.
  • ils obtiendront : Le Coup de coeur de l’ADEM et de l’UNICEF(Fr) qui le reprendra dans son catalogue 2015
  • paru aux éditions Le sablier (Fr)

2014 : Création du spectacle « Les fables de la Fontaine par les Compagnons   du temps »

  • Gibus adapte en chansons une dizaine de fables de Jean de la Fontaine et co-compose les mélodies avec Piwi Leman
  • en quatuor : Piwi Leman (chant, djembé), Johan Bara (guitare et choeurs), Daniel Johnson (guitare basse et choeurs) et François Cronenberg (batterie et choeurs)
  • en duo : Piwi Leman (chant, djembé), Johan Bara (guitare et choeurs)
  • Lien du site : https://www.lescompagnonsdutemps.com/
  • Lien Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=kD2cbV7F4XU 

2017 : Le CD «Les fables de La Fontaine par Les Compagnons du Temps»

  • sera dans la liste 2017 des meilleurs disques de chansons pour enfants, sélectionnés par les bibliothèques municipales de la Ville de Paris.

2019 : Le CD « Noirs et blancs » créé en 2010 et pour lequel il n’y avait pas d’album. 

  • un cd virtuel de chansons tirées du spectacle « Noirs et blancs ». Style musical d’influence Afrique de l’Ouest (Mali). enregistrements mixtes. Prises de sons live au CC de Gembloux (Be) et complément d’arrangements ainsi que mixages et mastering au studio Limonade Musique.

2020 : Le CD « Rêve jusqu’à l’aurore »

  • un cd virtuel de berceuses pour enfants en français, lingala créole et bemba. Style musicale d’influence Afrique Centrale.